Café lai’Tcha

Pile neuf ans après l’ouverture du yam’Tcha, et le succès fulgurant que l’on connaît, Adeline Grattard a inauguré la semaine dernière, toujours dans le quartier des Halles, son Café lai’Tcha. Un restaurant traiteur, aux saveurs asiatiques —forcément ! Un lieu décontracté (conçu par le Cabinet Fragos+Lecourtier) ouvert du mardi au samedi, de 12h à 20h. Mais déjà un service exceptionnel. On entend la cheffe mener énergiquement sa brigade tout au fond en cuisine. On reconnaît en salle l’équipe du yam’Tcha, avec en premier lieu son mari Chi Wah Chan. Et là, on comprend que, malgré l’ouverture discrète, ça va faire beaucoup de bruit !

Les formules à emporter tournent autour de 15-20€. Le ticket moyen sur place dépasse les 30€, pour des portions et un décor épurés —couverts en bois en vrac dans des verres ; bancs, tabourets et tables en bois brut… À noter également un menu à 40€ sur place avec 5 tapas découvertes (suivant les inspirations du jour) et un bol de riz nature. Des prix qu’on pourra justifier autant qu’on voudra (emplacement, masse salariale, qualité des ingrédients, prestige de la cheffe…), mais qui sûrement en dissuaderont plus d’un.

Pour autant, je crois qu’il FAUT faire l’expérience de cette cuisine, même du plus petit échantillon : une tasse du lai’tcha traditionnel, 100 grammes du poulpe des îles… Une gorgée, une bouchée vous suffiront à comprendre ce que je veux vous expliquer, à comprendre qu’on mange au lai’Tcha pour se nourrir l’esprit et le cœur avant tout. Pour recevoir des émotions.

La cuisine est exceptionnelle de rondeur, de profondeur et d’équilibre. Dès la première bouchée, elle délivre un message puissant, une direction claire, une atmosphère bien définie, des évocations précises… L’équilibre des saveurs et des textures est parfait. On est transporté : le concombre à l’ail radis, ce n’est pas comme en Corée, c’est LA Corée —avec des légumes français pourtant. Le poulpe des îles est tout simplement le meilleur plat que j’aie mangé ces derniers mois. Le lai’Tcha (thé noir au lait concentré, boisson traditionnelle hongkongaise) est une merveille d’équilibre entre douceur et amertume. À noter qu’il est également proposé en combinaison avec un café filtre du torréfacteur KB.

Les desserts essayés lors d’un premier déjeuner—tiramisu chocolat jasmin et cookie chocolat gingembre— sont puissants en goût, à la fois légers et gourmands, tout en restant classiques sur la forme. J’y suis retourné quelques jours après pour essayer le riz gluant à la mangue. On sent instantanément que les fruits sont d’excellente qualité, signe d’une grande attention portée au choix des matières premières. Il est accompagné d’un coulis rafraichissant et peu sucré —très addictif ! Le riz offre un rendu collant et élastique, propre au riz gluant, tout en préservant le croquant du grain. Un vrai numéro d’équilibriste qui prouve, s’il le fallait encore, que le travail des textures est particulièrement soigné également.

Après chaque visite, les sensations me restent gravées, et je ne pense qu’à y retourner. C’est pour moi une plénitude : celle de trouver une cuisine qui me corresponde si parfaitement, peut-être encore plus que ce que j’avais ressenti au yam’Tcha il y a bientôt trois ans. Et le tour de force, c’est qu’il s’agit avant tout d’un traiteur. La cuisine d’Adeline Grattard à déguster chez vous, ou dans le jardin Nelson Mandela voisin. Une cuisine entière et personnelle, puissante, et peu importe son prix.

  • Café lai’Tcha — 7 rue du Jour, 75001 Paris — Du mardi au samedi, de 12h à 20h

6 réflexions sur “Café lai’Tcha

  1. Ce qui est toujours fabuleux chez toi, entre autre, c’est ta capacité à retranscrire tes émotions de cuisine. A parler d’une adresse d’une manière sentimentale.
    Je pense qu’on est d’accord tous les 2, sans pour autant utiliser les mêmes tournures!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci 🙂 Je préfère retranscrire mes émotions car je ne pense pas avoir la légitimité et les connaissances pour juger objectivement. Il me reste alors l’émerveillement, justifié ou non, mais bien réel. 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s